Film

Zoe Saldana: «Être de nouveau Neytiri, c’était terrifiant»

Publié

Zoé Saldana« Être à nouveau Neytiri était terrifiant »

Protagoniste du très attendu « Avatar 2 », Zoe Saldana a été contrainte de reprendre le rôle qui l’a rendue célèbre.

L’actrice américaine Zoe Saldana, 44 ans, se sent très proche de son personnage dans la saga James Cameron.

IMAGO/Image du futur

Même si elle a continué à filmer des blockbusters comme « Star Trek » et « Guardians of the Galaxy », c’est surtout « Avatar », en 2009, qui a fait de Zoe Saldana une star hollywoodienne. Il nous parle du retour de Neytiri dans le deuxième film « Avatar : Le Courant de l’Eau », en salles le 14 décembre, qui devrait dépasser toutes les espérances.

Quelle a été votre réaction en reprenant votre personnage tant d’années après « Avatar » ?

Être à nouveau Neytiri était génial. Elle et moi avons vécu des vies parallèles. Je pense que j’ai une rébellion et un niveau d’intrépidité qu’elle a aussi. Il y a aussi un sentiment de peur chez Neytiri, auquel je peux aussi m’identifier.

Comme, comment?

Dans ma vie privée, la peur est entrée dans ma réalité quotidienne le jour où je suis devenue mère. (note : a trois enfants : Bowie et Cy, 8 ans, plus Zen, 6 ans). La peur de perdre son enfant est telle qu’on passe une grande partie de son temps à imaginer toutes sortes d’hypothèses terribles. Quand j’ai lu le scénario du deuxième film, je l’ai tout de suite accepté.

Treize ans plus tard, avez-vous changé en tant qu’actrice ?

Je suis plus présente aujourd’hui qu’hier. Je suis maman depuis huit ans. Cela m’a appris à contrôler mon sentiment de peur et à lâcher prise. Il n’y a rien qui me brise plus le cœur que mon fils me demandant de ne pas le ruminer. Il y a un âge où nos petits veulent commencer à prendre leur propre initiative. Il faut être humble en tant que parents pour accepter cela. Et Neytiri a vu exactement la même chose dans « Avatar : Water Street ».

Le premier « Avatar » a fait des milliards de dollars. Ressentez-vous la pression du box-office ?

Bien sûr, mais la pression pour réussir était surtout sur les épaules du réalisateur, James Cameron, car il y a trois fois plus de personnages, l’univers de Pandora est plus grand. Je n’ai pas hésité une seconde lorsque James m’a contacté. Nous avons passé des mois à voyager, à nous préparer, à nous entraîner, mais j’étais ravi de redonner vie à cette planète magique.

Et ta préparation physique, justement ?

C’était agréable d’apprendre quelque chose de nouveau. Il est rare qu’on vous demande d’apprendre à retenir votre souffle sous l’eau pendant plusieurs minutes pour une seule prise ! (Rire.) J’étais fier de moi vers la fin de ma formation car je ne m’en croyais pas capable.

Sigourney Weaver revient dans un rôle différent, puisqu’elle incarne la fille adoptive de Neytiri et Jake…

Il a un talent unique. Je l’admire parce que chaque jour quand j’arrivais sur le plateau je voyais cette femme d’un mètre quatre-vingt se transformer pour jouer une fille de 14 ans. Sigourney a eu un tel impact sur le cinéma pendant des décennies. Sa performance est incroyable dans ce deuxième film.

Simon

Je m'appelle Simon et je suis responsable de la section cinéma de vipcom. Père de deux enfants et grand amateur de propositions cinématographiques inhabituelles. Je pense que si l'on veut faire un bon film, il faut être passionné et savoir donner vie à sa vision. Mais j'aime aussi rêver de temps en temps - il est important de rester créatif !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page