Influenceur

Des paniers de Noël pour 200 familles dans le besoin

Le Pignon Bleu a fait don de 125 000 $ en nourriture et en cadeaux à 200 familles du Québec, égalant le record de l’an dernier. Mais près d’une centaine d’autres devront être aidées autrement, faute de moyens face à une demande excessive.

• Lire aussi : Aide alimentaire : de nombreux nécessiteux à Noël

• Lire aussi : Heureusement, il y a aussi une inflation de la générosité

• À lire aussi : 6 millions de dollars d’aide d’urgence versés aux banques alimentaires touchées par l’inflation

• À lire aussi : Paniers de Noël et Guignolée pour Moisson Québec, plus en demande que jamais

« Cette année, nous avons eu de la chance. Nous avions peur d’avoir une énorme baisse des dons à cause de l’inflation, mais les gens ont été généreux. Le montant amassé est semblable à celui de l’an dernier », indique Roseline Roussel, directrice générale de l’organisme.

Chaque panier de Noël a une valeur minimale de 650 $ – ajustée en fonction de la taille de la famille – et comprend des produits d’épicerie qui devraient durer un mois, suffisamment pour apporter des sourires pendant cette période difficile pour beaucoup.

« C’est un cadeau inestimable, c’est tellement merveilleux. Nous sentons la hausse des prix partout en ce moment, cela n’a tout simplement pas de sens. Cela fait chaud au cœur de voir toute l’aide que nous recevons », déclare Marie-Claude Gladu, qui s’occupe de son fils qui vit seul avec un trouble du spectre autistique.

a besoin de trop gros

Cette dernière s’est également émue lorsque le député fédéral Jean-Yves Duclos et le cardinal Gérald Cyprien Lacroix ont entonné un chant de Noël, les bras chargés de cadeaux pour elle et son fils.

Mais tout le monde n’a pas eu autant de chance. Le Pignon Bleu n’a malheureusement pas réussi à satisfaire toutes les demandes cette année.

« Il y a vraiment plus de besoins, on a dû refuser près d’une centaine de familles. Cela nous brise le cœur, mais nous essaierons de les aider autrement lorsqu’ils reviendront de vacances », explique Mme Roussel.

Payez-le en avant

Dimanche matin, environ 600 bénévoles ont prêté main forte au Pignon Bleu pour apporter toutes ces courses aux familles nécessiteuses.

Certains d’entre eux, comme Alain Rioux, sont impliqués depuis des décennies.

« Quand j’ai commencé, il y a 22 ans, nous n’aidions qu’une dizaine de familles ! J’ai grandi dans un quartier plus difficile donc je sais ce que c’est. Aujourd’hui, je redonne parce que la vie a été bonne pour moi », dit-elle.

En plus de M. Duclos et de Mgr Lacroix, de nombreux autres dignitaires, tels que les conseillers municipaux Pierre-Luc Lachance, Jean-François Gosselin et Bianca Dussault, ont pris des mesures pour offrir un Noël plus doux aux personnes dans le besoin.

Avez-vous des informations à partager avec nous sur cette histoire ?

Avez-vous un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Envoyez-nous un courriel ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page