Musique

Metallica perd le procès qu’il a intenté à son assureur concernant les pertes liées à l’annulation de sa tournée sud-américaine de 2020

Le groupe de métal légendaire Metallica a perdu son procès contre l’assureur Lloyd’s Of London.

Rappelons qu’en juin 2021 le groupe avait porté plainte contre l’assureur pour son refus de payer les pertes subies par le groupe suite à l’annulation de sa tournée sud-américaine prévue en avril 2020. Cette tournée avait été annulée au moment du déclenchement de la pandémie de coronavirus.

Le groupe a déclaré avoir souscrit une « assurance annulation, abandon et non-présentation » auprès de Lloyd’s Of London pour la tournée, afin de se protéger en cas de problème. Cependant, Lloyd’s of London a fait valoir qu’il était exempté de couvrir les pertes du groupe en raison de l’exclusion des maladies transmissibles incluses dans la couverture.

Le groupe a poursuivi l’assureur pour rupture de contrat et demandé l’indemnisation des dommages, ainsi que l’exposition des droits et obligations des parties impliquées.

Billboard nous apprend aujourd’hui qu’à la fin du mois dernier, une juge californienne, Holly J. Fujie, a statué en faveur de Lloyd’s of London dans cette affaire.

Le juge a spécifiquement déclaré dans sa décision: «Les restrictions de voyage qui ont conduit à des annulations de concerts étaient une réponse directe à la pandémie de coronavirus en expansion rapide. Les preuves montrent que la pandémie de coronavirus a entraîné des restrictions sur les voyages en Amérique du Sud et les rassemblements publics. La pandémie de coronavirus a donc été la cause directe et effective de l’annulation des concerts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page