People

Meghan Markle et Harry maltraités : une cousine de Charles III balance – Gala

Si les plaintes sont rares au sein de la famille royale britannique, certains de ses membres osent parfois défier l’omerta. Dans les colonnes de EnvoyerChristina Oxenberg, la cousine de Charles III, s’est indignée du traitement réservé à Meghan Markle.

Les langues se délient au sein de la famille royale britannique. Si les membres adultes de la Couronne ne laissent rien transpirer, d’autres parents, plus éloignés du noyau dur, n’hésitent pas à livrer le fond de leur pensée. Dernière sortie, celle de Cristina Oxenberg, cousin au troisième degré du roi Charles IIIen qui Meghan Markle semble avoir trouvé de nouveaux appuis. Ce dernier, en effet, à 59 ans, s’est récemment exprimé dans les colonnes de Le courrierpour rapport le traitement réservé à la duchesse de Sussex. S’adressant à la femme de Prince-Harrysoeur de l’actrice Catherine Oxenberg (Dynastie), Tendit la main: Ce que tu traverses est une sorte de bizutage infernal », a-t-il estimé, dans des propos repris par le journal espagnol marquece mercredi 21 septembre.

Selon Christina Oxenberg, qui est également la fille de la princesse Elizabeth de Yougoslavie, les membres de la Couronne, avec qui elle est depuis longtemps en couple, prendraient un plaisir malicieux à attaquer les nouveaux venus. Ainsi, Meghan Markle aurait toutes les raisons de  » Attendez  » pouquoi  » quelqu’un d’autre viendra prendre sa place « un jour. Bref, Christina Oxenberg suggère à la duchesse de Sussex de prendre ses peines avec patience, car ses détracteurs risquent de se fatiguer, et de trouver une autre tête turque à tourmenter. Ce fut aussi le cas avec Kate Middletonqui était surnommé «  Kate de la classe moyenne (« Kate of the Middle Class ») dans la presse au début de sa relation avec le prince William. Un surnom avec lequel les Windsor-Mountbattens auraient touché à l’époque, révèle-t-il calmement.

>> PHOTOS – Meghan et Harry : leur apparition surprise à nouveau à Londres

Christina Oxenberg évoque un  » trahison « 

La princesse de Galles, aujourd’hui Meghan Markle, n’aurait pas été la seule à avoir fait les frais de la «  snobisme décrit par Christina Oxenberg. La princesse Marie de Kent, née Marie Christine von Reibnitz, deviendrait un objectif premier après avoir épousé Michael de Kent, cousin germain d’Elizabeth II, en 1978. Encore une jeune femme qui se retrouve dans le collimateur de la Couronne. Cependant, Christina Oxenberg n’oublie pas de le faire souligner le rôle des médias, qui accusent volontiers ceux-là, et surtout ceux perçus comme des « patchs » de la famille royale. Une implacabilité, qu’il a remarquée chez Meghan Markle, et qu’il a qualifiée de  » trahison « Sa position est on ne peut plus claire.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leur actualité en avant-première !

  • suivre plus d’étoiles

Emily

Emily (avec un Y), Verseau et dotée d'un pouvoir qui m'aide à dénicher les informations les plus secrètes de vos stars préférées :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page